Le débat sur la présence, oui ou non d’un climatiseur dans les lieux de travail touche surtout les entreprises qui travaillent en open space. En effet, dans cette situation, il est difficile de trouver une température ambiante dans tout l’espace, pourtant le confort de tous les salariés doit être la conviction n°1 de toute entreprise. Vous allez découvrir dans cet article, la réponse à la question.

La climatisation et le code de travail

Après vérification, il a été prouvé qu’aucune règle sur la température ambiante des lieux de travail n’oblige les employeurs. Toutefois, l’installation d’un climatiseur peut subvenir au confort et au bien-être des employés et là, le renouvellement de l’air est imposé par la loi. La seule chose que la législation prévoit sur ce sujet est la propreté de l’air pour que la santé des travailleurs soit favorisée. Aussi, l’installation doit être effectuée par des professionnels dans le domaine. Vous pouvez demander auprès d’Airterm-hvac qui est une entreprise spécialisée dans le sanitaire et l’électricité.

Le choc thermique

Il existe des personnes qui ne supportent pas la température émise par les climatiseurs. Un des risques les plus connus par son utilisation est le choc thermique. Ceci se présente lorsque le manipulateur règle la température à 17°C alors qu’à l’extérieur il fait 32°C. Il faut savoir que l’organisme est fragile face à cette variation subite de température. Ceci peut amener les occupants de la salle à une perte de connaissance ou même un arrêt respiratoire. Il est alors conseillé de ne pas aller au de-là d’une différence de 8°C afin d’éviter ce choc thermique.

Les autres risques du climatiseur

À part le choc thermique, le climatiseur est également à l’origine des allergies et des diverses affections au niveau de la respiration. Plus graves, les salariés peuvent souffrir d’une insuffisance respiratoire et des décès, mais ceci est très rare. Grâce à l’humidité de ma température, les bactéries restent dans chaque coin du bureau et se développent petit à petit. Aussi, avec la diffusion d’air, la propagation des virus dans le lieu de travail se passera rapidement. Si par exemple, il y a une personne qui a la grippe dans la salle, automatiquement presque la majorité des personnes présentes risquent d’être touchées par le virus.

Les précautions à prendre

Quand l’installation d’un climatiseur devient nécessaire dans les lieux de travail, il faut prendre les bonnes précautions pour éviter de mettre le confort et la santé des collègues en danger. Il est alors conseillé de penser à entretenir régulièrement la machine. Il s’agit ici de vérifier la résistance de l’installation, de changer les filtres si besoin est et des autres éléments qui nécessitent la même opération. Vous pouvez faire appel à des professionnels dans le domaine pour vous aider. Vérifiez à ce qu’aucune fuite d’eau ne se présente sur l’appareil au risque de laisser les bactéries se développer.

Bien que le climatiseur soit un appareil performant et utile dans plusieurs lieux publics, il faut s’informer sur les effets négatifs qu’il peut apporter. Compte tenu des risques donnés dans cet article, il vaut mieux se tourner vers les ventilations naturelles. Toutefois, vous pouvez très bien demander de l’aide auprès des spécialistes sur l’installation et l’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *